Nous avons besoin de faux bâtiments comme ces faux rochers pour pratiquer l’alpinisme

Il n’y a pas si longtemps, un de mes amis m’a invité à la salle de sport pour découvrir la nouvelle façade d’alpinisme. C’est l’un de ces faux rochers géants avec des trous, où vous vous attachez à un cordon élastique et commencez à grimper sur le côté. C’est en fait plus difficile qu’il n’y paraît, mais c’est très amusant. En cas de chute, tout ce que vous blessez, c’est votre fierté lorsque vous vous écrasez sur les tapis ci-dessous. En effet, je peux tout à fait comprendre pourquoi les propriétaires de ce gymnase l’ont installé, car leurs clients l’adorent et cela augmente le nombre d’abonnements au gymnase.

Après tout, m’entraîner sur des poids libres toute la journée est plus que ce que je peux supporter, et je n’ai pas besoin d’un tapis roulant pour faire ma marche, le temps ici est plutôt beau toute l’année. Mais ce faux rocher est amusant à escalader, quel que soit votre âge. Néanmoins, après avoir pratiqué sur cette fausse montagne, je me suis dit que ce ne serait pas bien d’avoir une fausse façade de bâtiment, où l’on peut s’entraîner à grimper sur le côté d’un bâtiment en brique et à se hisser au fur et à mesure.

Peut-être que le bâtiment pourrait avoir des lattes verticales où vous pourriez mettre votre pied, et avoir des endroits pour vous agripper, et peut-être entre les différents étages, et des rebords de fenêtre sur lesquels vous pourriez également vous agripper ? Il ne faudrait pas qu’il y ait plus de deux ou trois étages pour avoir un vrai entraînement. C’est d’autant plus grand que le faux rocher est de toute façon. Je peux en effet imaginer que trois ou quatre heures de montée et de descente dans quelque chose comme ça seraient un exercice extrêmement ardu, sans parler de beaucoup de plaisir.

Il m’est également venu à l’esprit qu’un entrepreneur qui fabrique ces fausses roches pourrait envisager de créer un faux bâtiment en utilisant une méthodologie similaire. Après tout, les gens aiment prétendre qu’ils aiment les sports extrêmes, et une telle simulation ferait exactement cela. Ce n’est pas tous les jours que vous jouez à Spiderman et que vous grimpez dans un bâtiment, mais ces faux rochers semblent être un sou une douzaine de nos jours. Ils en ont à toutes les foires du comté, et ils vont aussi dans de plus en plus de gymnases.

En effet, j’espère que vous voudrez bien considérer cela et y réfléchir. Si vous avez des commentaires, des préoccupations, des questions ou des innovations et des idées supplémentaires sur ce concept, n’hésitez pas à m’envoyer un e-mail. Peut-être pourrions-nous également échanger des notes et des croquis.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *