Conseils de bowling pour un tour efficace

Pour être un bon quilleur, il est très important d’apprendre à faire tourner la balle. Quand on parle de bowling à 10 quilles, les livraisons se divisent en deux catégories. Les coups droits sont les coups fondamentaux au bowling et les coups en crochet sont un peu plus avancés. Vous devez maîtriser les deux pour devenir un grand quilleur.

De toute évidence, si vous essayez de lancer un coup droit, la boule de bowling doit suivre un chemin droit vers les quilles. Dans l’autre catégorie se trouve le coup de crochet, qui se courbe à mesure qu’il se rapproche des broches. Un coup de crochet ressemble à un coup droit au début, mais ensuite il commence à se courber avant d’atteindre sa cible.

Cette courbe soudaine de la balle la fera tourner sur son axe. Il continuera à le faire jusqu’à ce qu’il entre en contact avec les quilles. Une boule de bowling qui tourne roulera dans l’allée comme une boule qui ne tourne pas. Le changement survient lorsqu’il commence à s’incliner légèrement lorsqu’il se rapproche de la fin de la voie, puis change de cap. Avant de pouvoir apprendre à accrocher vos coups, vous devez d’abord apprendre à faire tourner la balle.

1. Vous devez avoir de la patience et des compétences pour apprendre à faire un spin puissant. Le bon type de balle est également important. Généralement, toutes les boules de bowling ont la capacité de tourner sur leur axe lorsque vous la relâchez. Gardez à l’esprit que si la raison pour laquelle vous essayez d’accrocher la balle est que vous essayez de connaître quelques quilles éparpillées, vous aurez besoin d’une boule de bowling en résine réactive ou en uréthane.

Quelle est la raison pour ça? Les boules de bowling recouvertes d’un revêtement en uréthane ou en résine réactive sont plus capables de saisir la zone sèche de la piste de bowling que les boules en plastique. Il est extrêmement difficile de lancer des hameçons avec des balles en plastique, mais c’est possible. Cela peut être très frustrant, surtout pour un quilleur accompli.

2. Il est important d’apprendre à lâcher la boule de bowling pendant que vous êtes toujours en mouvement vers la ligne de faute. Certains quilleurs s’arrêteront une fraction de seconde avant leur lâcher. Il n’y a vraiment rien de mal avec cette approche, mais il est beaucoup plus facile de faire tourner la balle si vous êtes toujours dans un mouvement vers l’avant. Ce petit peu d’élan supplémentaire aidera votre boule de bowling à tourner sur son axe.

3. Assurez-vous de saisir votre boule de bowling de manière à pouvoir la lâcher facilement. Vous devez également vous assurer de développer une livraison qui garde votre bras droit pendant les élans avant et arrière. Il ne faut pas trop « muscler » la balle lors du release ou du downswing.

L’élan de votre corps lorsque vous avancez est le meilleur. Selon les lois de la physique, tant que vous êtes toujours en mouvement, ce même mouvement sera transféré à votre boule de bowling.

4. Pour réaliser le crochet parfait, il suffit de faire pivoter votre main ou votre poignet juste avant le lâcher final de votre boule de bowling. Faites comme si vous tourniez une clé à trois heures. Relâchez la balle juste au moment où vous tournez votre main et vous l’avez. Le coup de crochet parfait!

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *